Retour

Valplantes – feu vert pour le nouveau local de séchage de Sembrancher

Le 29 juin 2018

Le Conseil d'Etat valaisan a donné son aval pour la transformation du local de séchage de Valplantes à Sembrancher. Ce projet du PDR a pour objectif de rendre plus performant le séchage des plantes cultivées dans la région et de générer ainsi de la valeur-ajoutée pour le Grand Entremont. Les travaux d'aménagements pour l’adaptation du bâtiment démarreront cet automne. Le remplacement des infrastructures de séchage et de conditionnement se fera quant à lui en hiver. Ces installations flambantes neuves seront ainsi opérationnelles à la saison prochaine.

Nouveau local de séchage à Sembrancher

La Coopérative Valplantes est active depuis plus de 30 ans dans les secteurs des plantes aromatiques et biologiques de montagne. Grâce à près de 800 tonnes de plantes fraîches transformées en 150 tonnes de plantes séchées, elle fournit des partenaires prestigieux de l’agroalimentaire et de la grande distribution tels que Ricola, Migros, Coop ou encore Cremo. Valplantes fournit également le groupe DSM actif dans le secteur des cosmétiques, ainsi que des clients plus locaux tels que les herbes aromatiques du Grand-St-Bernard.

Les cultures de ces plantes sont une source de revenu intéressant pour des exploitations de montagne désireuses de diversifier leurs activités. Plus de 30 espèces sont ainsi cultivées par une vingtaine d’agriculteurs dans le Grand Entremont, dans le respect des directives strictes de Bio Suisse.

La Coopérative Valplantes possède un centre de séchage neuf à Grimisuat tandis que les installations de Sembrancher vétustes et désuètes ne répondent plus aux normes actuelles de l’agroalimentaire. Les coopérateurs attendent donc avec impatience ces investissements de plus de 3 millions dans le Grand Entremont qui permettront de rationaliser la production et de mieux valoriser leur production locale. Le nouveau système de production d’air chaud et de ventilation, le processus automatisé de réception, d’épierrage, de coupe, de huit cellules de séchage et d’un émietteur participeront en effet pleinement à améliorer les conditions de travail et à maintenir une activité agricole importante pour la région.

Deux publications relatives à des attributions de service doivent encore paraître dans le bulletin officiel. Tous les feux seront ensuite au vert pour mener à bien cet important projet du PDR Grand Entremont.